Devenir ingénieur du son

Véritable virtuose du son, l’ingénieur du son ou chef opérateur son, travaille pour le cinéma, la radio, la télévision et le spectacle vivant. Il allie souvent pratique sonore et hautes technologies. Pour devenir Ingénieur du son, il faut de la créativité et une  formation solide.

Le métier d’ingénieur du son

Une formation d’Ingénieur du son permet d’accéder à différents domaines et des responsabilités professionnelles transverses. Technicien, assistant, opérateur, chef opérateur… le niveau de qualification et de responsabilité en régie ou en studio sont différentes.

L’ingénieur du son au cinéma

Il a pour mission de nettoyer tous les bruits ou parasites qui empêchent la bonne compréhension des dialogues. Il reproduit également les musiques et bruitages au plus proche de la réalité avec la meilleure qualité possible. Véritable maître dans son art, c’est lui qui choisit le type de micro (posé, perché, caché…) en fonction des conditions de tournage et des indications du réalisateur. Enfin, il réalise toutes les prises de son nécessaires à l’habillage sonore des images pour pouvoir les mixer avec les dialogues.

L’ingénieur du son en studio, à la radio ou à la télévision

Le son est LA matière première pour l’enregistrement des paroles et des musiques.
Véritable couteau suisse d’un album de musique, c’est lui qui enregistre chaque musicien séparément sur une seule piste. Ensuite, il retravaille les sons, les aigus et les graves dans la phase de mixage pour en sortir une signature particulière. Les musiciens restent attentifs aux choix de leur ingénieur du son qui est généralement musicien ou ancien musicien.

À la télévision, on parlera de chef opérateur du son de plateau qui garantit toutes les qualités d’un bon enregistrement d’une émission (différée ou en direct). Derrière sa console, en régie, il est concentré sur la prise de son et le mixage. Il peut également intervenir en cours d’émission en introduisant des inserts sonores (jingle, bruitage, musique…)

Pour une émission dédiée à la musique ou pour la retransmission d’un concert, il devra aussi avoir de solides compétences musicales.

L’ingénieur du son dans le spectacle vivant

Il prend en charge l’ensemble de la sonorisation d’un spectacle, d’un concert, d’une pièce de théâtre… C’est lui qui prépare les bandes son, les bruitages ou encore les ajustements pour le bon déroulement d’un spectacle. Il doit être attentif au moindre parasite qui viendrait perturber la qualité sonore du concert, spectacle…

Alors, prêt à tenter l’aventure d’ingénieur du son ?

En tant qu’ingénieur du son votre savoir-faire conjuguera, créativité, technologies pointues et des connaissances et une pratique poussée de la musique.

Métiers associés

  • Illustrateur sonore
  • Mixeur son
  • Chef opérateur du son
  • Sound designer