• fiche métier comédien

Devenir comédien

Incarner un rôle sur scène ou à l’écran, dans un téléfilm ou un spot publicitaire, doubler un personnage… : le métier de comédien a de nombreuses facettes ! Professionnel du spectacle vivant et de l’audiovisuel, le comédien interprète des textes et, à travers eux, des personnages et des situations dramatiques, comiques ou romanesques. Il exprime des émotions pour captiver son auditoire. 

Le métier de comédien

Pour être comédien, il faut non seulement avoir du talent mais aussi beaucoup de technique !

C’est pourquoi les professionnels conseillent de passer par une école (renommée de préférence) et de monter sur scène le plus tôt et le plus souvent possible. C’est un métier passionnant où la routine n’a pas sa place : chaque contrat apporte une nouvelle aventure. Les comédiens exercent le plus souvent au théâtre, mais ils peuvent aussi trouver des contrats dans d’autres domaines d’activité : cinéma, télévision, doublage, radio, publicité, etc.

Les conditions de travail sont difficiles : horaires décalés, déplacements fréquents (tournées, festivals, promotions…) et revenus aléatoires. Dans ce métier, les places sont chères, il faut sans arrêt être à la recherche d’un contrat, courir les castings et les auditions, développer des contacts professionnels… C’est pourquoi motivation et persévérance sont des qualités primordiales pour réussir.

Certains comédiens jouent à la fois pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

Dans le cinéma, on parle plus facilement d’acteur ou d’actrice.

Selon les cas, la mise en scène et les techniques utilisées pour mettre en valeur un texte et servir un auteur sont différentes.

Outre sa personnalité, sa sensibilité et son intelligence des situations, la valeur professionnelle du comédien est liée à sa maîtrise des techniques vocales, respiratoires et corporelles.

Il doit savoir danser, chanter, jouer d’un instrument. Il doit aussi et surtout être passionné de littérature. Il peut faire partie d’une troupe ou d’une compagnie de théâtre. Quelques uns sont sociétaires de la Comédie française et bénéficient d’un statut de salarié.

La radio constitue également un moyen d’expression intéressant pour lui. Hors de portée des regards, la voix constitue alors le seul fil conducteur de l’imaginaire.

Le comédien peut réaliser du doublage vocal de films étrangers ou de films d’animation (synchro), ce qui constitue encore un autre type d’exercice spécifique.

Le café-théâtre ou le one-man show attirent également nombre d’entre eux. La publicité à défaut de leur assurer la notoriété permet d’arrondir les fins de mois.

Pour obtenir un rôle et se faire connaître les comédiens multiplient les auditions (castings) et ont recours aux services d’un agent artistique. La majorité des comédiens travaille sous le régime de l’intermittence.

Pour devenir comédien ou acteur, de multiples voies sont possibles : conservatoires à rayonnement national, régional ou départemental, écoles nationales ou écoles privées d’art dramatique et universités. Ces différentes structures proposent des diplômes et formations qui vont du niveau bac au niveau bac + 5.